Dans son nouveau livre, l’ancien photographe de la Maison Blanche dresse un portrait clair des années Obama

 

Sur l’Instagram de Pete Souza, c’est presque comme si Barack Obama était toujours président. L’ancien photographe en chef de la Maison Blanche, qui a pris jusqu’à 1 000 photos par jour au cours des huit années de l’administration Obama, a beaucoup de matériel à partager. Depuis le 20 janvier, il parcourt son flot apparemment incessant d’images, rassasiant son public nostalgique de 1,6 million de followers – et offrant parfois un contraste sournois avec l’optique de l’administration actuelle.

Souza a sélectionné plus de 300 photographies pour son nouveau livre, Obama : un portrait intime (Little, Brown and Company), sorti ce mois-ci. Il s’agit d’un regard complet, commençant par les instants précédant l’investiture de 2009, alors que le président Obama se reflète dans le miroir avant de monter sur scène, jusqu’à son départ après la matinée inaugurale de Trump, alors qu’Obama regarde la Maison Blanche à travers le hublot de son hélicoptère. Dans l’avant-propos, l’ancien président admet : « J’ai probablement passé plus de temps avec Pete Souza qu’avec n’importe qui d’autre que ma famille ». Souza, dont la tournée de livres se vend à guichets fermés de Los Angeles à Londres, prononcera un discours au Musée national de l’histoire et de la culture afro-américaines le 20 novembre.

Le président avec la Première dame dans un monte-charge en route vers un bal inaugural en 2009.

Réagir depuis le banc lors d’un match de basket de Sasha. Les deux entraîneurs de son équipe, les Sidwell Friends Vipers, n’ont pas pu assister au match, alors le président et son assistant personnel, Reggie Love, les ont remplacés.

Rencontre avec Prince George au palais de Kensington, à Londres. (Pete Souza)

Écouter Thelma « Maxine » Pippen McNair après avoir signé HR 360, qui prévoyait une médaille d’or du Congrès pour commémorer les quatre jeunes victimes afro-américaines de l’attentat à la bombe de 1963 contre l’église baptiste de la seizième rue à Birmingham, en Alabama. La fille de McNair, Denise McNair, était l’une des victimes.

Au sommet du G7 à Krun, en Allemagne, avec la chancelière Angela Merkel.

Rencontre pour la première fois avec l’ancien Premier ministre Vladimir Poutine dans sa datcha à l’extérieur de Moscou.

Saluant ses adieux après un discours au Ghana. (Pete Souza)

Lecture au Resolute Desk. (Pete Souza)

Tenir la fille d’un membre du personnel, habillée en éléphant pour Halloween. (Pete Souza)