in

L’Opus met fin à la retraite des rockers pour le pape François

Pour le pape François, Opus interrompt même sa retraite rock. Lundi soir, au stade Olympia de Rome, le mot d’ordre était encore une fois “Live is Life” !
Avec le plus long concert de l’histoire du groupe, ils avaient fait leurs adieux à la scène et à leur public comme il se doit le 21 décembre 2021, après 48 ans de carrière – du moins le croyait-on. Car lundi, le stade olympique de Rome a vu le retour surprise d’Opus !

A l’occasion du match de bienfaisance weplayforpeace.org en faveur de la fondation du Pape François, le guitariste Ewald Pfleger, le chanteur Herwig Rüdisser, le batteur Günter Grasmuck et le claviériste Kurt-Rene Plisnier ont été invités une nouvelle fois dans la ville dorée, pour rendre hommage à Diego Maradona (qui a donné un hologramme !). ) avec de nombreuses anciennes stars du football, comme le quadruple gardien de but mondial Gianluigi Buffon ou Ronaldinho, et le public pour interpréter leur hymne du siècle “Live is Life”.

Fait remarquable : Opus a remis personnellement au pape une édition vinyle de leur album d’adieu “Opus Magnum”.

Ce n’est que récemment qu’Ewald, Günther et Kurt-Rene ont également enregistré la chanson “Good or Bad” avec les Schick Sisters (anciennement Dornrosen). Après que les trois sœurs se soient produites sur scène avec le groupe lors des deux derniers concerts d’Opus en 2021 à l’Opéra de Graz en tant que musiciennes invitées sur “Flying High”, l’idée d’une nouvelle collaboration est née.

L’enthousiasme et la passion pour la musique vont manifestement au-delà de la fin de la scène du groupe styrien.

Rédigé par Gregory

Fana de séries et de POP culture, j'ai lancé Maxiseries, un premier site dédié au show TV américain puis ToutleCD pour élargir mes articles sur tout l’Entertainment.